Déontologie

Le code de déontologie de tous les sophrologues caycédiens est composé de 15 chapitres et 43 articles disponibles sur simple demande auprès de chaque sophrologue caycédien®. Son observance par le praticien est une garantie de sérieux et de respect envers les personnes qui lui ont accordé leur confiance.

Voici quelques articles extraits du code de déontologie

(cf. revue Sophrologie Caycédienne® n° 48, année XIII – 1er trimestre 2007, Andorre) :

Art. 4 : la Sophrologie est une école scientifique qui réunit des professionnels de la santé et des sciences humaines qui ont tous suivi leur propre entraînement existentiel selon les méthodes d’Entraînement Sophrologique Caycedien (ESC°).

Art. 12.2 : la Sophrologie Clinique Caycédienne est l’apanage des professionnels de santé et des psychologues cliniciens qui ont suivi leur formation complète dans les institutions légalement reconnues par la FAC (fondation Alfonso Caycedo)

Art. 16.1 : tout Sophrologue Caycédien®, quelle que soient sa spécialité ou les modalités de son exercice professionnel, devra aider tous ses patients ou élèves avec la même professionnalité et le même respect, sans distinction d’origine, de sexe, de religion ou de n’importe quelle condition personnelle ou sociale.

Art. 28.3 : la réussite de l’alliance sophronique exige une relation de confiance entre le Sophrologue Caycédien®et ses patients ou élèves. Dans cette relation, le Sophrologue Caycédien® respectera toujours leur intimité et leurs convictions en s’abstenant d’imposer les siennes.

Art. 29.1: le secret est inhérent à l’exercice professionnel du Sophrologue Caycédien®.

Art. 30.1 : le Sophrologue Caycédien® a la responsabilité de prêter une attention sophrologique de qualité scientifique et humaine, quelle que soit la modalité de sa pratique professionnelle.